Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 08:09

OISEAU MOUCHE

 

La DARPA (Defense Advanced Research Projects) a été créée aux USA en 1958, aux fins de renforcer l’hégémonie Américaine en terme de défense nationale.

On connaissait déjà les « drones », avions sans pilotes, largement utilisés en Afghanistan et capable de lancer des missiles avec une précision chirurgicale.

 

Mais c’est presque banal par rapport à ce que vous allez voir :

En effet, depuis 2007, la DARPA a développé le « NANO AIR VEHICULE ».

Une sorte de Colibri, se déplaçant, tel le vrai, par ses seuls battements d’ailes.

Mais ce n’est pas tout : il est muni d’une micro caméra permettant de visualiser tous ses déplacements, en extérieur, ou même à l’intérieur d’un bureau !!!

 

Voyez plutôt :

Si vous voulez voir « la petite bête » de plus près, voyez encore :

 

 

 

Pourquoi pas, à terme, le munir d’un dard projetant du cyanure.

Fais gaffe, Kadhafi !

Quant à toi James Bond, tu peux prendre ta retraite, pépère…

Repost 0
veillecitoyennelibre : Le Blog d 'EDDY DELHAYE - dans SCIENCES ET TECHNOLOGIES
commenter cet article
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 12:21

ISLAMISME.jpg

 

A l’heure des révolutions multiples dans les pays d’Afrique du Nord et du Moyen Orient, et des risques non négligeables d’immigrations massives vers l’Europe et la France, vous trouverez, ci-dessous deux manières de voir les choses

 

Citation du Général de Gaulle du 05/03/1959 rapportée par Alain Peyrefitte

 

«C'est très bien qu'il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns. Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu'elle a une vocation universelle. Mais à condition qu'ils restent une petite minorité. Sinon, la France ne serait plus la France.

Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. Qu'on ne se raconte pas d'histoire : Les musulmans, vous êtes allés les voir ? Vous les avez regardés avec leurs turbans et leurs djellabas ? Vous voyez bien que ce ne sont pas des Français.

Ceux qui prônent l'intégration ont une cervelle de colibri, même s'ils sont très savants. Essayez d'intégrer de l'huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d'un moment, ils se sépareront de nouveau. Les Arabes sont des Arabes, les Français sont des Français. Vous croyez que le corps français peut absorber dix millions de musulmans, qui demain seront vingt millions et après-demain quarante ? Si nous faisions l'intégration, si tous les Arabes et les Berbères d'Algérie étaient considérés comme Français, comment les empêcherez-vous de venir s'installer en métropole, alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé ? Mon village ne s'appellerait plus Colombey-les-Deux-Églises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées.»

De tels propos, s’ils avaient été tenus en 2011, auraient fait scandale, avec, en cascade, plaintes du MRAP, de la LICRA et consors.

Et pourtant… : Le message du Général de Gaulle était prémonitoire !

 

En miroir,et 52 ans après, mon amie Sabine Aussenac écrit :

  J'ai fait un rêve :
     - D'un Maghreb où s'érigeraient des églises catholiques, des temples luthériens, des synagogues. 
    - D'un Afghanistan où de jeunes catholiques pourraient préparer un pèlerinage à Lourdes ou à Jérusalem.
    - D'un Iran ou d'un Irak où des Loubavitchs pourraient se promener en papillotes.
    - D'un Pakistan où seraient organisées les prochaines JMJ.
    - D'un Islam sans charria, sans burqa, où mes sœurs musulmanes ne seraient ni lapidées parce qu'elles sourient sans leur voile, ni traitées en pestiférées sociales.
    - D'un monde sans Al Quaïda, où les traders salueraient encore les femmes de ménage mexicaines avant de prendre l'ascenseur, où l'on pourrait encore prendre une bouteille d'eau dans un avion.
    Je mélange tout ? 
    Je mélange tout, sans doute, en ces temps où l'identité nationale a des relents de gruyère et de lingots, en ces jours Zurich vaut bien un appel du Muezzin... 
    Mais quelque part, sans me compromettre ni vouloir risquer une lapidation, je comprends...
    - Je comprends qu'il convient parfois d'oser le courage, et de cesser les œcuménismes à sens unique... 
    - Je comprends la "Heidi touch", la réaction suisse, même si, populiste et rétrograde, elle nous renvoie à nos Croisades et à notre peur du Sarrasin.

Car je suis fatiguée.  
    Fatiguée de baisser les yeux quand je marche, légèrement terrorisée, dans un "quartier arabe", oh, pas à Jérusalem, non, juste chez moi, dans ma ville rose. 
    Car j'en ai soupé de manger Hallal à la cantine de mon collège. 
    Car j'en ai assez de croiser des étudiantes en burqa au cours d'arabe jouxtant mon cours d'allemand, dans une université soit disant soumise à la loi sur la laïcité. 
    Car je suis une fille de Charlemagne et de Roland, de Saint-Louis et du chêne, car je suis La Pucelle et pas Fatima, car mes ancêtres, oui, sont Gaulois, celtes, vikings, mais aussi juifs, espagnols, italiens, portugais, grecs ou maltais.
    Ma vie n'est certes plus rythmée par l'angélus de l'aube et l'angélus du soir, mais en moi coule le sang des bâtisseurs de cathédrales. 
    Et la colline de Vézelay, oui, m'est plus familière que la Pierre Noire de La Mecque. 
    Alors, quand les petits Suisses disent tout haut ce que plein de monde pense tout bas, et au risque de froisser mes nombreux amis musulmans, mes amis poètes, artistes, enseignants, mon épicier, mes anciens voisins, j'ose l'écrire : restaurons nos églises, admirons nos vitraux, chantons quelques beaux cantiques, expliquons à nos écoliers ce qu'est Noël, au lieu de nous demander s'il est de bon ton de construire une mosquée dans chaque village ! 
    J'aime écouter du Raï, je suis la reine du couscous, je ne vote pas Le Pen.
    Mais : 
 Le jour où mes amies musulmanes ne seront plus lapidées au moindre pantalon dépassant d'une burqa, le jour où je pourrai bronzer en monokini sur les plages d'Agadir, le jour où une église se construira à Kaboul, alors là oui, j'oserai critiquer cette décision suisse de ne plus construire de minarets.

A lecture attentive, on doit bien admettre que seules les religions sont mises en cause, et non un quelconque racisme.

Raison de plus pour que la loi de 1905 sur la laïcité, non seulement ne soit pas amendée, mais soit, bien au contraire, renforcée.

La Laïcité ne lutte pas contre les religions, quelles qu’elles soient, mais précise que la liberté de croyance est du ressort exclusif de chacun d’entre nous, dans le cadre de notre vie privée

Sauf que :

Tant l’ Opus Dei que l’Islam ne l’entendent pas de cette oreille et ne rêvent qu’à prendre le pouvoir sur la Cité : alors… : « AUX ARMES CITOYENS !!! »…

 

LIBERTE – EGALITE – FRATERNITE – LAICITE

Repost 0
veillecitoyennelibre : Le Blog d 'EDDY DELHAYE - dans liberté-égalité-fraternité
commenter cet article
5 mars 2011 6 05 /03 /mars /2011 18:36

AUSSENAC.jpg

 

La vie est faite de la rencontre des âmes

Rencontre des gens, des villes …qui ont de l’or au plus profond…

Rencontre de Jacques Brel et de Claude Nougaro…

Un magnifique témoignage de Sabine Aussenac.

 

Le pays où l’on arrive toujours.


J’ai deux amours : mon Toulouse et Bruxelles.

Longtemps, j’ai cru ne pas pouvoir survivre hors de ma ville rose. En exil auvergnat, je placardais mes murs de posters de la Basilique St Sernin ; à Bordeaux, je n’avais de cesse que de remonter Garonne.

Lors de ma première visite dans la capitale des Belges, je pleurais. De rage-car mon époux nous forçait à l’exil, à nouveau-, et de froid : je me revois, blottie dans une cabine téléphonique près de l’Atomium, ne comprenant même pas comment on pouvait être persan, enfin, belge.

Si l’on m’avait dit que quelques mois plus tard, je me sentirais plus royaliste que le roi, j’en aurais bien ri. Et pourtant, moi, la républicaine acharnée, la prof engagée dans le combat de la laïcité, la tarnaise, fille de Jaurès, me retrouvai bien, par un bel après-midi d’automne, à applaudir au passage du carrosse-non, n’exagérons rien, les Belges, contrairement aux Anglais, ont le sens de la modernité !-de la voiture royale.

Pourtant, Dieu sait que je pestais, en regardant les cahiers de mes Princesses. Le cours d’histoire de ma cadette semblait directement sorti de quelque numéro de Point de vue Images du Monde, la pauvrette devant s’apprendre les différents noms des monarques européens vivants…Quant à l’aînée, en sixième, on aurait pu la croire en hypokhâgne, avec ses six heures de latin, à ceci près qu’elle me semblait AUSSI commencer math sup’, au vu du nombre de ses heures de maths. Bref, cet enseignement me semblait plus proche de celui dispensé dans une école de Jésuites de l’ancien temps que de l’après soixante-huit.

Ne parlons même pas de l’enseignement des langues. Se réfugiant derrière leur sempiternel bilinguisme forcé, nos amis Belges faisaient passer toutes les autres langues à la trappe. De l’allemand, pour mes petites d’origine teutonne, il ne fut jamais question, la troisième langue n’étant commencée que bien plus tard, puisque tous les efforts portaient sur l’apprentissage du flamand (ndlr néerlandais ou ABN), et, bien sûr, de l’anglais. Et pourtant, la langue de Goethe fait officiellement partie des « trois langues nationales », puisqu’elle est parlée, ou plutôt, délicieusement chantée, dans les Cantons de l’Est, et que les annonces du métro, par exemple, sont faites aussi dans cette langue.

Mais le rapport des Belges à leurs langues est aussi joliment schizophrène que celui qu’ils ont à leur nation divisée. Au début, je trouvais cela si exotique, si international, ces traductions permanentes…Songez, mon avenue, celle de « L’Indépendance Belge », se nommait aussi « Belgische Onafhankelijkheits laan », à vos souhaits merci …  C’est que le flamand, en fait, une sorte de dialecte outre-rhénan, je m’imaginais le comprendre aisément. Que nenni, je pense qu’un palais d’habitant du Sud-ouest, même doté de gènes germaniques, ne peut tout simplement s’adonner à la rudesse de ces consonnes qui fouettent comme le vent sur la jetee d’Ostende.

Il faut dire aussi que l’on sort très bien avec une seule langue. Soyons honnêtes, en ce jour d’élections, en ce jour où nos amis votent pour savoir si leur pays restera une nation, je voudrais leur redire que mon petit guide Assimil est vite revenu sur mon bureau. Car il faut rendre à César ce qui est à César, les Flamands, eux, naturellement doués en langues, qui biberonnent en anglais grâce à leurs innombrables chaînes de télévision diffusant tout en VO-oui, nos bébés aussi seraient meilleurs en langue, si Tchoupi et Doudou parlaient anglais…-parlent aussi un français remarquable.

Les Wallons, eux, aussi cossards que nos élèves parisiens, ânonnent péniblement quelques vocables en barbarisant à qui mieux mieux, avant de s’inscrire, dès la fin de leurs « Humanités », dans quelque école où ils apprendront enfin la langue des Polders…Bref, la balle est dans le camp wallon, c’est à eux, à mon sens, de faire un effort linguistique.

D’autant que Bruxelles, c’est Babel. Comme je les aimais, mes trajets en tram ou en métro, me sentant comme les anges des « Ailes du désir », lorsqu’ils écoutent les conversations intérieures des gens, la tête posée sur leur épaule…Tous ces jeunes cadres de le Communauté, chemise et dents blanches, conversant en mille langues, côtoyant les ménagères en djellaba qui venaient de faire le marché au « Midi », et les petites mamies flamandes, toujours si délicieusement maquillées…Nul besoin d'interprète, l’âme belge était là, se faufilant au gré des dialectes, des accents, et culminant dans cette pinte de Kriek que l’on partagerait, à l’heure où rosit la Grand-Place …

Car le melting pot existe bel et bien, et c’est justement au terreau de la diversité que s’épanouit la beauté de cette nation si colorée, si douce, aussi gouleyante que la bière d’abbaye, aussi raffinée que les dentelles de Bruges, aussi profonde qu’une forêt d’Ardennes. Mon métissage franco allemand me rendait sans doute perméable à l’incroyable richesse culturelle de ma nouvelle terre d’adoption. Mais il suffit d’emprunter le Thalys et d’arpenter quelques heures la capitale belge pour tomber amoureux des lumières ornant les façades art déco de l’Avenue Louise, et pour comprendre que la Belgique a su réunir en un seul creuset deux histoires, deux géographies que tout semblait opposer.

Et même si les enjeux économiques sont réels, même si les politiques des deux bords peuvent en ce jour s’enflammer pour les particularismes, je forme un seul vœu : que le « chagrin des Belges » n’éclate pas ce soir, que la césure n’ait pas lieu. Car moi, l’étrangère, l’apatride, j’ai ressenti en Belgique une chaleur humaine incroyablement dense, liée peut-être à ce climat rude et versatile, qui oblige les hommes à resserrer leurs liens.

Jamais je n’ai rencontré autant d’occasions de « faire la fête », de sortir, de m’intégrer dans des liesses diverses, populaires, bourgeoises, aristocratiques, sportives…Certes, mon Sud-ouest est riche en « Bandas », en festivals de toutes sortes ; mais en Belgique, pas un WE sans fête, sans marché spécifique, sans manifestation conviviale….Sans compter les Géants, et les étals de chez Léon, et les innombrables mises en bouche.

Certes, tout est organisé, régenté, oserais-je affirmer. Jusqu’aux parcs et forêts, soigneusement aménagés, sauf, peut-être, au cœur des roches ardennaises, lorsque la Meuse , femme libre encore, ose s’élancer à travers une nature sauvage et indomptée. Mais presque partout ailleurs, on observe la main de l’homme, dans les sentiers policés da la magnifique forêt de Soignes, poumon vert de la capitale, ou au travers des arpents du     « Pays des Collines »-vous ne le saviez pas ? La Belgique possède bien des sommets !-

Et c’est là que bat le cœur de l’âme belge. Il bat au gré des pierres ancestrales des abbayes, il bat au détour du silence des Béguinages, et au sommet de ces beffrois ciselés de villes de Flandres. Il bat dans le cœur des anciennes cités minières, il bat le long des canaux, et le ciel belge, si changeant, si merveilleusement libre, doit garder cet arc-en-ciel des possibles, cette fraternité, cette diversité.

Je veux revenir en Belgique. Les aléas de la vie m’en ont arrachée, mais je veux à nouveau pouvoir flâner aux Marolles, marcher vers l’horizon à Ostende, rêver à mon Arthur en arpentant les bords de la Meuse  ; je veux me souvenir de mes petites filles qui, au bout de quelques mois, ne disaient plus « il pleut » mais « il drache », qui avaient oublié « entre une et deux » pour « l’heure de table »…Je veux manger du pain Grimbergen, et du gouda aux orties, je veux aller au marché de Jette, et manger des boulettes dans les Friteries, et voir claquer un seul drapeau sur la Grand-Place. Le vôtre.

Je ne veux pas perdre ma Belgique. Celle du Grand Jacques et d’Arno, celle des toiles de Bruegel… Et puis mes Bleus de Delft, et mes chocolats  Côte d’Or.

Je sais ce que c’est, de perdre un pays. Ma mère est allemande, j’ai grandi avec ma richesse de petite fille à la double culture, partagée, certes, entre les lumières méditerranéennes et les sombres forêts germaniques, mais si heureuse d’avoir vécu l’Europe dès le berceau. Mais j’ai grandi aussi avec cette idée de l’Allemagne partagée, divisée, perdue.

Ne vous imposez pas cette souffrance. Elle serait intolérable.

Restez un peuple.

Ne vous quittez pas.

« On a vu souvent
Rejaillir le feu
De l'ancien volcan
Qu'on croyait trop vieux
Il est paraît-il
Des terres brûlées
Donnant plus de blé
Qu'un meilleur avril
Et quand vient le soir
Pour qu'un ciel flamboie
Le rouge et le noir
Ne s'épousent-ils pas
Ne vous quittez pas
Ne vous quittez pas… »

Sabine Aussenac

 

 

 

 

 

Repost 0
veillecitoyennelibre : Le Blog d 'EDDY DELHAYE - dans liberté-égalité-fraternité
commenter cet article
27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 19:03

ISRAEL.jpg

 

Je terminais mon article précédent par un « entrefilet » consacré à Israël.

Cela mérite qu’on s’y attarde davantage.

Je vous incite à lire l’article ci-dessous, attribué à Rachel Franco et vous ferai part de mes réflexions par la suite :  

 

Depuis que la première révolte contestataire a osé se lever, la vague de la rébellion est devenue un tsunami qui gagne les pays arabes, les uns après les autres et devant nous, le monde est en train de changer. Change t-il radicalement ?

 De bien nombreux commentaires ont été diffusés de part et d´autre, certains lucides et profonds et d´autres ressemblent à de la soupe populaire indigeste et sans goût,

c´est à dire sans réflexion véritable sur les enjeux de ce qui se joue là, noués au cœur des révolutions en marche.

  Je ne reviendrai pas sur ces commentaires; Ils sont abondants et ne cessent de gonfler. Chacune et chacun y puise la matière qui permet de se forger une opinion éclairée, s´il le souhaite.

 Mon propos est ailleurs et il se nourrit de deux réflexions essentielles :

1.      Le peuple juif doit-il s´engager d´une manière ou d´une autre dans ces conflits qui opposent des arabes entre eux ? Ou bien doit-il penser, comme je l´ai lu,  que ces révoltés d´aujourd´hui seront nos ennemis de demain ? Et si les juifs s´engagent, pourquoi le font-ils ?

2.    A chaque événement important dans le monde, à chaque élection dans un pays, les juifs se demandent " Est-ce bon pour les juifs? " ; Ceci nous vient d´une tradition millénaire de souffrance et de persécution qui nous fait toujours redouter un changement. La dernière décision de l´ONU contre la famille Kadhafi, et que bien sur, nous approuvons, vient-elle auréoler cette institution de respectabilité alors qu´Israël sait bien son inconsistance chronique? Est-ce bon pour Israël?

 Je ne saurai partager avec vous les pensées qui sont les miennes sur ce sujet, sans au préalable, dire haut et fort que le courage de ces femmes et de ces hommes qui luttent pour un peu plus de liberté et de considération dans leurs pays respectifs, est un courage remarquable… à faire pâlir d´envie, les démocrates embourbés dans leurs contradictions et habités par des soucis purement électoraux.

 Mais je ne tomberai pas dans l´angélisme qui consiste à saluer ces femmes et ces hommes sans saisir que nombre d´entre eux sont des antisémites haineux et d´autres, des islamistes qui attendent leur heure.  L´histoire de cette journaliste américaine qui a subi un viol collectif sous les hurlements d´une foule en délire " c´est une juive ! C´est une juive ! " en pleine place de Tahrir  au Caire, alors que les sentiments de mon peuple sont des sentiments de grande sympathie devant l´obstination d´un peuple qui entend se libérer de ses chaînes, est venue brutalement nous rappeler que nous les juifs, seront toujours haïs par des idiots de village, et que malheureusement ils sont fort nombreux même si l´appel de la liberté les réveille de leur torpeur.

Aucun angélisme, donc ! Sympathie pour les vrais démocrates ou plus modestement pour les gens du peuple qui ne sont pas habités par le fiel de la haine d´Israël et ne veulent que plus de pain pour nourrir leurs familles et plus de libertés pour nourrir leurs esprits.

Prudence et lucidité face aux changements climatiques qui gagnent tous les pays arabes sont une nécessité absolue pour Israël et pour tous les pays démocratiques.

1.       Le peuple juif doit-il s´engager d´une manière ou d´une autre dans ces conflits qui opposent des arabes entre eux ? Ou bien doit-il penser, comme je l´ai lu,  que ces révoltés d´aujourd´hui seront nos ennemis de demain ? Et si les juifs s´engagent, pourquoi le font-ils ?

 

Je commencerai par répondre à la deuxième question ; Il se peut fort bien qu´effectivement, ces révoltés d´aujourd'hui soient nos ennemis de demain. Ces hommes et ces femmes qui sortent de leurs domiciles pour se risquer en des lieux où règnent la violence et la mort, réagissent comme des êtres de liberté,  quelque soit le prix à payer. La dignité due à chacun et qui leur a été confisquée par le droit des plus forts,  leur donne les ailes qui leur manquaient pour s´affirmer enfin comme des êtres, sujets de droits et non que de devoirs.

 Devant cela, nous ne pouvons que nous incliner et vanter l´héroïsme dont ils font preuve. Mais ceux là- mêmes qui réclament les libertés, pourquoi manifestent-ils en stigmatisant de notre belle étoile juive, les bourreaux de leur peuple?  Et pourquoi ce silence dans la presse internationale sur cet antisémitisme déclaré, affiché et revendiqué ? Ce matin encore, je regardai une photo des opposants au régime de Kadhafi  et voici que sur l´un des portraits du fou libyen, on a adjoint une étoile juive ….comme lors des manifestations au Caire sur l´un des portraits du Président Moubarak.  Dois-je me réjouir? Ma sympathie et mon espoir de liberté pour tous les peuples peuvent-ils ignorer ce que signifient ces rapprochements ?

 Demain sera un autre jour, et il me semble, oui, que ces peuples en marche vers plus de liberté, se lèveront contre mon petit pays démocratique où il fait pourtant si bon de vivre pour les arabes qui jouissent de tous les droits civiques et sont représentés par leurs partis politiques à la Knesset d´Israël.  Dans quel pays arabe, la chose serait-elle seulement envisageable?

 Les élans de liberté aujourd´hui ne signent pas la fin des préjugés qui ont moulé les esprits de ces peuples, nourris au biberon de l´antisémitisme, disons le!

 Mais puis-je aujourd´hui me défaire de cette aspiration à plus de justice et de liberté? Puis-je ignorer ce qui me ressemble tant et me fait espérer pour eux, plus de reconnaissance ? Je ne le peux pas car ce mouvement est un mouvement honorable qui interpelle chaque femme et chaque homme de cœur qui espère le bien pour tous.

 Demain est déjà un peu aujourd´hui, je le sais bien, mais aujourd´hui je veux rêver avec eux,  les rêves qui habitent les adultes que nous sommes.

 Et comme Joseph, le rêveur juif qui a su se salir les mains dans le quotidien pour sauver l´Egypte de la famine, je pense qu´il faut vivre avec ces combattants de la liberté tant que l´Avec est possible et si demain se lève dans le monde arabe, des pharaons qui n´ont pas connu Joseph et qui se retournent contre mon pays, alors nous saurons à notre tour devenir des combattants de la vie et de la liberté contre ceux qui deviendront nos oppresseurs. 

2.    A chaque événement important dans le monde, à chaque élection dans un pays, les juifs se demandent " Est-ce bon pour les juifs? " ; Ceci nous vient d´une tradition millénaire de souffrance et de persécution qui nous fait toujours redouter un changement. La dernière décision de l´ONU contre la famille Kadhafi, et que bien sur, nous approuvons, vient-elle auréoler cette institution de respectabilité alors qu´Israël sait bien son inconsistance chronique? Est-ce bon pour Israël?

 

Mes dernières réflexions sur ce sujet seront brèves car elles sont d´une évidence élémentaire. Mouammar Kadhafi est un malade mental sanguinaire. Le monde le sait depuis fort longtemps mais le monde s´en fiche. Le monde s´en fiche si bien que l´invraisemblable est devenue réalité grotesque. A une majorité écrasante, la Libye a été élue au Conseil des droits de l´Homme de l´ONU. Bien sur, le pétrole est un impératif qui dicte ses lois à l´ONU et en dépit que le vote s´est déroulé à bulletin secret, la Libye a reçu un vote favorable de 155 voix sur 192 !

 Que la honte soit sur l´ONU et ses décisions aberrantes ! Que l´on cesse enfin de considérer que cette institution est représentative d´une légitimité internationale car elle en est dépourvue. Son obsession anti-israélienne est exactement le reflet de ce vote ridicule qui a porté hommage à la Libye et à son dictateur comme digne de figurer au Conseil des Droits de l´Homme.

 Alors, chers lecteurs, ne vous faites pas d´illusions: le vote qui cette nuit, s´est abattu contre Kadhafi,  ne peut effacer des dizaines de décisions obsolètes qui lui ont précédées. L´ONU reste une organisation qui se veut représentative des intérêts de l´ensemble des Nations et elle n´est représentative que des intérêts politiques et économiques partiaux  de ces  pays qui entendent légiférer pour l´ensemble de la planète sauf dans leurs propres pays ou dans les pays qui les alimentent en petro dollars.  

 L´ONU se lèvera t-il  enfin pour légiférer de manière réelle contre l´Iran, contre la Syrie, contre ces ennemis de la liberté et dans tous ces autres  pays où règne la terreur islamique ?

 L´Iran, la Syrie et les autres rient à gorges déployées  des sanctions de l´ONU, de ses tergiversations diverses et variées

 

MON ANALYSE, SUITE A CET ARTICLE :

 

Jusqu’à présent, Moubarak assurait, relativement, une certaine étanchéité entre l’Egypte et Israël, ou plus exactement avec  la bande de Gaza.

Une sorte de blocus, détourné par la création de tunnels par lesquels les « Gazaouis »  récupéraient une foultitude de colis, essentiellement des matériaux ou vivres destinés à la survie de la Palestine.

Cela risque de bien changer, au point que « l’Etat Juif » risque d’être plus que jamais, encerclé par des pays Arabes en pleine mutation…

Victimes ou bourreaux ?

 « Les deux mon colonel » , en effet : Israël ou l’Etat Juif (biffer les mentions inutiles) avaient, certes, subi les horreurs de la Shoa : personne ne le contestera.

Il n’empêche qu’ils continuent à exploiter ce drame épouvantable de l’Histoire, pour justifier non seulement leur protectionnisme, mais également leur état de guerre permanent, leur expansionnisme sur les « territoires occupés » et la création du « Mur » rappelant par trop le Ghetto de Varsovie !

 

Quant aux crimes de guerre de « Tsahal » en Palestine, cela a fait le tour du monde

 

 

 Le nier, comme nier les crimes de Sabra et Chatila  tient du plus pur négationnisme.

 

Moralité : Il serait temps que ce peuple Juif fasse son examen de conscience, de telle sorte de garder à la fois son honneur, sans se mettre sur les mains, le même sang dont ils ont historiquement à se plaindre. 

Ni les Israéliens, ni les Arabes n’appartiennent à « une race supérieure » pouvant justifier l’oppression de l’Autre, au nom de quoi que ce soit !

 

Repost 0
veillecitoyennelibre : Le Blog d 'EDDY DELHAYE - dans liberté-égalité-fraternité
commenter cet article
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 13:04

REALPOLITIK.jpg

 

La tournure d’esprit que soutend le terme « realpolitik » est habituellement attribuée à Machiavel alors que ses premières applications sont dues  à Bismarck, 1er chancelier Allemand, qui se prêta à diverses compromissions pour atteindre ses propres intérêts politiques.

La fin de la deuxième guerre mondiale, et plus précisément Hiroshima et Nagasaki , ouvrit la course à l’armement nucléaire.

Lors de la guerre froide, l’URSS et USA en arrivèrent petit à petit à pouvoir détruire plus de cent fois, toute vie humaine sur la planète !

Depuis lors, bien des pays ont voulu leurs bombes nucléaires, « au cas où » ce qui n’a pas empêché que nous soyons maintenant en pleine 3ème guerre mondiale :

 

Une 3ème guerre mondiale utilisant trois armes conjuguées de destructions massives :

Le Terrorisme

Celui-ci a montré son visage hideux le 11 septembre 2001, et les représailles en Irak et en Afghanistan ont fait un flop retentissant, et des milliers de nouvelles victimes...et Ben Laden court toujours...
Les russes avaient déjà connu la défaite en Afghanistan, et ils n'étaient pas des manchots...

L’ Economie

La mondialisation et le raz de marée des pays émergents, mettent à mal l’équilibre budgétaire des pays occidentaux en général et de l’Europe en particulier, avec l’hallucinante spirale de l’endettement, des balances commerciales déficitaires, des délocalisations et du chômage.

Le Pétrole et la spéculation

Les révolutions en cours en Afrique et au Moyen Orient  (principaux pourvoyeurs d’Or Noir) engendrent, sinon une quelconque pénurie, une spéculation purement financière, engendrant des augmentations gigantesques du prix des carburants, qui par redondance, aggravent nos déficits et toute perspective de relance à court terme.

 

LA REALPOLITIK

Tels des épouvantails, les pays Occidentaux s’agitent beaucoup, accumulent les déclarations, quitte à retourner leur veste, en fonction de leurs propres intérêts, essentiellement électoraux d’ailleurs.

En France, à l’heure d’écrire ces lignes, Sarkozy débarque M.A.M, ministre des affaires étrangères, après l’avoir soutenue jusqu’au dernier moment. Sur le fonds, on ne peut pas lui donner tort, car la France, sur le plan International a perdu la face.

Tant qu’à faire, il faudrait qu’il en débarque d’autres, tels Boris Boillon, le nouvel ambassadeur de France en Tunisie, aussi immature que stupide !!!

Non content de se montrer abject et méprisant avec les journalistes Tunisiens, il fait preuve d’une étonnante cécité intellectuelle à propos de Kadhafi : incroyable !

 

 

Bon…, allez…dégage ! …à qui le tour ?

N’oublions quand même pas que, tant Ben Ali, Moubarak, Gbagbo, Kadhafi , et consorts, ont tous été reçu à l’Elysée avec le tapis rouge…

C’est cela aussi, la Realpolitik !

 

Et pendant ce temps là, Mesdames et Messieurs, l’Afrique noire et plus spécialement ceux qui ne détiennent pas de ressources minières, continuent à crever de faim, n’étant plus capable d’acheter leur blé, dont les cours s’envolent aux seuls profits des spéculateurs sans scrupules, qui ne produisent rien, bien assis sur leurs gros culs, devant leurs claviers !

 

ISRAEL : l’exception qui confirme la règle !

Non, Israël ne pratique pas trop la « realpolitik »
Encerclés par des pays exclusivement musulmans, ils sont perpétuellement en état de guerre, et n’hésiteraient pas user de leur armée ou de l’arme nucléaire (que bien entendu ils ne sont pas sensés posséder) pour commettre des crimes que leur mémoire devrait refuser (on l’a déjà vu en Palestine et au Liban…)

 

Repost 0
veillecitoyennelibre : Le Blog d 'EDDY DELHAYE - dans Société
commenter cet article
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 10:13

MADE-IN-CHINA

 

Alors que les medias ne parlent que des soulèvements populaires en Afrique du Nord, on passe toujours sous silence l’esclavagisme industriel Chinois.

Foxconn en est l’exemple le plus gigantesque, voyons cela :

Foxconn est une marque de la société « Hon Hai Precision Industry » ayant son siège social à Taiwan.

Seulement voilà : le coût de la main d’œuvre y est trop élevé : raison pour laquelle la plus grande usine a été installée à Shenzhen, sur le continent Chinois.

Cette méga usine emploie 75.000 personnes, soit 50% des 150.000 employés du groupe.

Accrochez vous: On y fabrique les Ipod, Iphone, ordinateurs Dell et Hewlett Packard, consoles Sony, et portables Nokia !

75.000 chinois travaillent, tels des esclaves des temps modernes, pour que vous et moi, puissions acheter les produits sus nommés à des prix corrects, laissant toutefois aux marques des marges plus que substantielles

Je vous invite à regarder le clip vidéo ci-dessous (désolé pour la pub) et puis je reprends la plume :

 

 

Etonnant non ?

Personnellement, ce qui me révulse par-dessus tout est l’interview de Steve Jobs, grand patron d’ Apple, qui, à peu de choses près, considère cette usine comme exemplaire….


Maintenant, il faut aussi se poser des questions : Vous..., Nous…, et Moi !

En effet : serions nous prêts à acheter un ordinateur, un Iphone, ou un portable à
4x le prix actuel, pour avoir du « made in France » ?

La réponse est non, bien sûr.

Si on réfléchit un peu, cela permet de nous donner l’illusion de garder un certain pouvoir d’achat, malgré la crise actuelle !!!

Pour info, la plupart des TV sont fabriquées en Corée, ou en Afrique du Nord pour les écrans.

 

Ceci dit, je ne suis pas non plus « l’ange Gabriel » car à l’époque de ma centrale d’achat, je faisais déjà fabriquer en Chine, dès 1983, par containers entiers….

et je continue toujours, malgré mes 60 berges, de manière beaucoup plus modeste.

(voir mon article sur « Made In China ? »)

Et pourtant : vendant du textile sur Internet, je dépense plus de 20% de mon C.A. en publicité sur Google : sans cela, je ne vendrais…rien !

De plus, mes marchandises viennent …par avion !

Me dire que je rapporte de la Tva et des Impôts à l’Etat, est un baume de bonne conscience…, juste un peu…, mais je m’inquiète vachement pour l’avenir...

Pas le mien, Oh non, mais bien pour les générations futures !

 

 

Repost 0
veillecitoyennelibre : Le Blog d 'EDDY DELHAYE - dans Economie
commenter cet article
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 14:06

EDDY.gif

 

Dans le cadre de ce blog, je n’ai pas souvent parlé de moi : ce n’est pas mon but.

Je voudrais vous inviter à un spectacle, ou plus exactement, à un reportage exceptionnel :
Celui du Festival de Jazz de Sigean, que j’ai organisé pendant de nombreuses années, de manière à la fois passionnée et bénévole.

Fin 2010 : le Festival a été sacrifié sur l’autel des restrictions budgétaires, ou des choix politico-électoraux locaux.

Mais il reste les souvenirs : de merveilleux souvenirs !

Installez vous confortablement, ouvrez vos hauts parleurs, et regardez :

Ne zappez pas : le reportage dure près d’heure : Il inclut des extraits de concerts et interviews. Il a été réalisé, de manière magistrale, par l’association « Ecran Local » et Stéphane Kowalczyk, lors du Festival de Jazz de Sigean 2008 : regardez et mettez le "plein écran"
Pour ce faire, cliquez sur "you tube" et puis sur "full screen" !

 

 

 La vie continue, et tant qu’elle existe, elle permet de réfléchir, sur le passé, le présent

et sur l’avenir de la Culture…non économiquement rentable, c’est vrai !

 Mais il faut continuer à vivre avec Passion....

Je serais ravi de vos commentaires ou de vous lire en privé.

Eddy Delhaye

 

 

Repost 0
veillecitoyennelibre : Le Blog d 'EDDY DELHAYE - dans Culture
commenter cet article
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 12:13

SARKOZY2

 

Normalement, un bon Père de Famille se doit de gérer les revenus de sa famille, dont une part pour les dépenses courantes, et l’autre pour les investissements raisonnables, tels les crédits nécessaires à l’acquisition du logement familial, quand il le peut…

De la même manière, il expliquera à ses enfants qu’il en peut pas toujours leur offrir leur portable, ou les derniers Jeans Levis ou baskets Nike, l’essentiel de ses préoccupations étant qu’ils n’aient ni faim ni froid.

 

L’Etat Français, sensé agir en « bon père de famille eu peuple Français » montre t’il l’exemple?
Rien n’est moins sûr !

 

Des Chiffres qui donnent le tournis !

Rien que sur l’année 2010, la France a emprunté 188 milliards d’euros supplémentaires, soir 2.900€ par habitant

La dette totale s’établit ainsi à 1575 milliards contre 1.209 milliards, fin 2007, soit 5.630€ de plus par habitant.

  L’ensemble de la dette représente donc 24.000€ par habitant…pour l’instant…

 

Carton Rouge, Mr le Président

Vous avez beau dire :

C’est pas moi, c’est la crise…

C’est pas moi, c’est l’Europe…

C’est pas moi, c’est la Mondialisation…

Commencez tel un Bon Père de Famille, par montrez l’exemple, et réduisez le train de vie de l’Etat…et le Votre…!

 

Sommet du G20

Pas plus tard qu’hier, lors de la réunion du G20, Nicola Sarkozy consacra une bonne partie de son discours à la nécessité de revaloriser le FMI dans son rôle essentiel de grand argentier du monde.

DSK écoutait, imperturbable …

Le langage puéril induit était de dire : « surtout Mr Strauss Kahn, restez bien au FMI, et foutez moi la paix pour les présidentielles de 2012 »

 

Et les présidentielles de 2012 ?

Même si DSK ne s’est pas encore déclaré comme candidat, il demeure LE redoutable challenger à Sarkozy : voyez ci-dessous :

 

  

Ceci dit, bien qu’étant hyper qualifié, et à tout le moins sur le plan économique, DSK aurait fort à faire pour relever la France dans son état de surendettement .

Que l’on arrête à gauche de dire qu’il n’est pas « un vrai socialiste » ou que sais je encore, c’est le seul capable de relever notre pays et être de surcroît, très écouté au niveau de nos partenaires Européens.

 

 

Repost 0
veillecitoyennelibre : Le Blog d 'EDDY DELHAYE - dans POLITIQUE
commenter cet article
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 10:19

LAICITE-FRANCE.jpg

 

Jeudi dernier à 8h30, Jean Jacques Bourdin (RMC/BFMTV) recevait le sieur Benoist APPARU, secrétaire d’Etat au Logement, et président du « Club89 ».

Je ne connaissais pas ce monsieur : faut dire qu’en nombres de ministres et d’attachés divers, le Gouvernement Français ne connaît pas la crise…, soit.

Bourdin l’interroge d’abord sur le voyage de M.A.M., ministre des affaires étrangères en Tunisie.ne manquant pas de lui poser des questions à propos de sa rencontre sur le tarmac avec le milliardaire Aziz Miled, avant que celui-ci l’embarque à bord de son jet privé. Il semble, selon « le Canard Enchaîné » que la ministre n’était là que pour « aider » ses parents (âgés de + de 93 ans… ) à acquérir des parts dans une société du milliardaire, proche de l’ex prédisent Ben Ali
Quelle bonne fille que Michèle Alliot-Marie,… d’aider ainsi bénévolement ses parents à …« investir dans leur avenir » …, en pleine révolution Tunisienne !

Quant à Apparu, en bon petit soldat de l’UMP, il éluda les questions de Bourdin.

Tout en écoutant cela, je terminais le premier croissant de mon petit dej.

 

J’avais à peine entamé mon deuxième croissant, lorsque JJ Boudin aborda avec son invité, le problème des prières Islamiques dans la rue…
Je crû m’étrangler lorsque j’entendis Apparu répondre qu’il fallait construire de nouvelles mosquées, quitte à ce que l’Etat prenne ces constructions en charge !!!!

«  Donc aux frais du contribuable Français ? » demanda Bourdin.

Oui, répondit t’il, ajoutant qu’il faudrait pour cela amender la loi de 1905 sur la Laïcité !!

Comme si cela ne suffisait pas, il ajouta que « son Club89 » allait étudier la question dès Février 2011 avant le débat UMP du 5 avril sur l’Identité Nationale !!

Jaurès et Briand doivent se retourner dans leur tombe !

 

Réveillez vous, Hussards de la République : voir mon article d’août 2010

Repost 0
veillecitoyennelibre : Le Blog d 'EDDY DELHAYE - dans LAICITE
commenter cet article
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 13:45

frites

 

La Belgique m’étonnera toujours !
Alors que les révolutions s’enchaînent au Moyen Orient, la Belgique invente une nouvelle révolution, organisée par les étudiants, Wallons et Flamands, qui clament haut et fort qu’il n’y a aucun problèmes entre eux, font la fête en mangeant des frites, accompagnées à profusion, des délicieuses bières Belge…
Voir la vidéo

 

 

 

 

Au-delà du côté à la fois festif et dérisoire de cet évènement, on y retrouve bien l’esprit Belge, fait d’humour, du sens de la dérision et …du surréalisme, par référence à leurs nombreux peintres du genre, dont René Magritte et Paul Delvaux .

 

Cela fait maintenant 250 jours que la Belgique est sans gouvernement…, enfin..et …entendons nous bien.., sans Gouvernement Fédéral.

Rappel pour les non Belges : Le Gouvernement Fédéral est une sorte de chef d’orchestre qui regroupent les gouvernements Flamands, Wallons, Germanophones, et Bruxellois.

Le premier ministre Fédéral est nommé par le Roi, en fonction d’un supposé consensus entre partis, et en fonction du résultat des élections inter-régionales…et c’est là que se situe le schmilblick, depuis juin 2010. Alors, le brave AlbertII, roi « de tous les Belges » n’a pas arrêté de désigner, tantôt des « formateurs, tantôt des « informateurs » tantôt des « conciliateurs » qui tous les uns après les autres, rendent compte au Roi de l’échec de leur mission, et à charge de ce dernier d’en désigner un autre…

Alors, notre bon Roi doit se dire « putain, si ça continue, je devrai faire comme Ben Ali ou Moubarak, et prendre l’avion.. »

Pour aller où ? That’s the question !...

En attendant, Yves Leterme, ex premier ministre fédéral, reste chargé d’expédier les affaires courantes, point à la ligne.

Le plus extraordinaire, c’est que depuis Juin 2010, la situation économique de la Belgique (dans son ensemble) s’améliore quelque peu : cherchez l’erreur … !


Vous n’y comprenez pas grand chose ?

Rassurez vous, moi pas tellement plus !!!
Mais, pour resituer les choses, relisez mes deux articles précédents sur :
La Belgique, Accident de l’Histoire : cliquez sur Partie1  et Partie 2 
 

 

Repost 0
veillecitoyennelibre : Le Blog d 'EDDY DELHAYE - dans BELGIQUE
commenter cet article

Présentation

  • : Veille Citoyenne Libre, le Blog d'Eddy DELHAYE
  • Veille Citoyenne Libre, le Blog d'Eddy DELHAYE
  • : Réflexions citoyenne sur notre Société, ses contradictions, ses déviances,recherche de pouvoirs. Liberté-Egalité-Fraternité-Laïcité, l'Amour, l'Ecologie... Lutte contre l'obscurantisme
  • Contact

Recherche

Pages

Liens